Sarajevo : des jeunes de tous les Balkans se réapropprient les friches urbaines

| |

Réaménager des lieux abandonnés pour construire un skatepark et un centre socio-culturel : des collectifs de jeunes se sont retrouvés durant une dizaine de jours à Sarajevo. Une véritable communauté est en train de se créer, malgré l’absence de soutien des collectivités.

Par Marion Roussey et Geoffrey Brossard En trois jours, le bâtiment a été vidé, nettoyé et aménagé avec l’aide de dizaines de jeunes Sarajéviens venus en renfort. Des parties du toit ont été refaites, des fenêtres remplacées, le mur repeint et la façade décorée de graffitis et de plantes. L’université, qui faisait partie des interlocuteurs maintes fois contactés par l’association, ne s’est pas opposée à ces rénovations. Les bénévoles ont eu le soutien d’un restaurant et d’entreprises locales qui ont fourni des boissons, des repas et du matériel. À la soirée d’ouverture organisée le samedi soir, des artistes et des dizaines de Sarajéviens ont répondu (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous