Croatie : Medika, squat alternatif en danger

| |

Le squat culturel de Zagreb est-il en train de vivre ses derniers jours ? Le maire de la capitale croate, Milan Bandić, souhaite le démolir pour le remplacer par un Palais des Congrès, ou un hôtel, flambant neuf.

(Avec Index.hr et Jutarnji List) — Medika, l’un des clubs et points de rendez-vous culturels les plus connus de Zagreb, a reçu l’ordre de vider les lieux et de remettre les clés à la Ville, mardi 16 mai au plus tard. Pour les occupants, qui ont convoqué une conférence de presse ce vendredi, cet avis d’expulsion est l’apogée d’une pratique systématique de fermeture des lieux culturels alternatifs de la capitale croate ces dernières années. Les pressions de la municipalité sur Medika ne datent pas d’hier. « Cela fait trois mois que nous nous battons. Tout a commencé par l’inspection anti-incendie. Nous n’avons jamais réussi à obtenir un rendez-vous avec un (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous