Dani

Premier squat à Sarajevo : « être antifasciste en Bosnie-Herzégovine, une nécessité »

| |

Le seul objectif est le fric, la ségrégation est la règle, le nationalisme, l’homophobie et la haine, des valeurs communes... Près de vingt ans après la fin de la guerre, les groupes antifascistes qui se développent dans toute la Bosnie-Herzégovine essaient d’imaginer un autre avenir. L’hebdomadaire Dani a rencontré Adina Žuga, sur le site d’avtonom, le premier squatt antifa de Sarajevo.

Propos recueillis par Dejan Mocnaj Le groupe Action Antifasciste (AFA) - ou tout simplement Antifa - a entrepris de nettoyer l’un des nombreux bâtiments abandonnés de Sarajevo. Ce bâtiment, dont l’emplacement reste encore inconnu du grand public, devrait devenir le premier squat de Sarajevo. Sarajevo a-t-il besoin d’un « espace autonome » ? Écoutez sur Balkanophonie : Smrt Fašizmu : mort au fascisme, combat commun « En se réappropriant des espaces abandonnés, les squatters exercent leur droit à la survie. Nous refusons de payer un loyer, nous sommes contre l’accumulation des profits dans le secteur du logement. Nous croyons que le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous