Dnevnik

Voïvodine : les oligarques, nouveaux grands propriétaires fonciers

| |

Durant des siècles, les riches terres agricoles de Voïvodine ont été dominées par les grandes familles seigneuriales de l’Empire des Habsbourg. Aujourd’hui, ce sont les oligarques serbes qui reprennent cette tradition de la grande propriété foncière, après avoir tiré plein profit des privatisations. L’importance des domaines des « nouveaux maîtres » est même bien supérieure à celle de leurs prédécesseurs. Ainsi Miroslav Mišković, « l’homme le plus riche de Serbie », exploite-t-il 16.000 hectares en Voïvodine, Miodrag Kostić, le « roi du sucre », pas moins de 22.000 hectares...

Par D. Urošević L’oligarque Miodrag Kostić, propriétaire du groupe MK et « roi de la betterave à sucre », a récemment déclaré que les tycoons détenaient moins de 1% des terres agricoles... D’après nos informations, plus de 180 entreprises possédant des terrains agricoles ont déjà été privatisées - et 95% des terrains en question se trouvent sur le territoire de la Voїvodine. Les grandes coopératives agricoles détenaient plus de 360.000 hectares, dont 180.000 hectares étaient tenus en « propriété sociale », tandis que le reste appartient toujours à l’État, et peut seulement être loué. Concrètement, cela signifie que les tycoons possèdent maintenant (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous