BIRN

Violences et discriminations : comment survivent les homos d’Albanie

| |

Le quotidien des homosexuels albanais est fait d’intolérance, de violences psychologiques et physiques, de discriminations. Contraints à la clandestinité, souvent rejetés par leur famille, beaucoup de gays albanais ne voient leur salut que dans l’exil. Les choses devront pourtant changer, si l’Albanie veut se rapprocher de l’Union européenne.

Par Ben Andoni « Pourrais-je dire à ma mère que je suis gay ? Elle a presque quatre-vingts ans maintenant... Je ne voudrais jamais lui causer un tel traumatisme à cette étape de sa vie. Mon père - quand il était encore vivant - me l’avait demandé, mais je n’ai jamais pu lui avouer la vérité », raconte cet homme dans la quarantaine. Il a trop peur de donner son nom, il est toujours sur le qui-vive. Il regarde constamment par-dessus son épaule. Entrer en contact avec Gjerji, comme il souhaite être appelé, n’a pas été une tâche facile. Il faut tout d’abord gagner sa confiance, en passant par un réseau d’intermédiaires. Bon nombre de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous