Grupi Shqiptar i të Drejtave të Njeriut

Albanie : rafle anti-gay de la police à Tirana

| |

En août dernier, la police albanaise a arrêté plusieurs homosexuels, selon une procédure réservée aux flagrants délits. L’homosexualité n’est plus un délit en Albanie, mais l’attitude de la société et l’administration demeure encore très largement homophobe. Le Groupe albanais de défense des droits de la personne dénonce la rafle conduite par la police.

Le 17 août à 23 heures la police de Tirana a procédé à l’arrestation de Naser Saidik Almalak, 43 ans, de nationalité jordanienne, résidant à Tirana, secrétaire de l’Association Gay d’Albanie ; de Briken Muhamet Lika, 18 ans, résidant à Tirana ; de Fatjon Fadil Hyseni, 26 ans, résidant à Fushë Krujë, Fabardha Shefget Doku, 40 ans, résidant à Tirana. Ces personnes connues pour leur orientation sexuelle ont été arrêtées, selon les sources de la police, à la suite d’informations selon lesquelles elles auraient eu des relations sexuelles dans un lieu public. Le Groupe albanais de défense des droits de la personne a immédiatement réagi. La police n’a pas fourni de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous