Osservatorio Balcani e Caucaso

Trois mois après les élections, la Bosnie-Herzégovine n’a toujours pas de gouvernement

| |

Trois mois après les élections du 3 octobre, la Bosnie-Herzégovine n’a toujours pas de gouvernement. La Republika Srpska a formé le sien fin décembre, mais les négociations piétinent toujours en Fédération. Le SDP a proposé une plate-forme au SDA et à des petites formations croates, suscitant l’ire du HDZ. Pour le gouvernement de l’Etat central, les pourparlers sont aussi au point mort, après les tentatives de rapprochement entre le SDP et le SNSD de Milorad Dodik.

Par Eldina Pleho Trois mois après les élections d’automne 2010, la Bosnie-Herzégovine n’a toujours pas de gouvernement. L’annonce d’une plateforme d’action commune de la part de quatre partis de la Fédération est un signe encourageant, mais aucun accord n’est encore prévu au niveau gouvernemental. Lors des élections du 3 octobre 2010, aucun parti n’a réussi à remporter un nombre suffisant de voix pour former rapidement un gouvernement. Les analystes avaient d’ailleurs prédit un bon délai avant la formation du nouveau gouvernement, surtout au niveau de la Fédération de Bosnie-Herzégovine et de l’État central. En Republika Srpska, l’autre (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous