Danas

Statut du Kosovo : discussions directes à Vienne, nouvelles propositions de la « troïka »

| |

Serbes et Albanais se rencontrent aujourd’hui à Vienne pour de nouvelles discussions directes. Peu de progrès sont attendus, après l’échec des précédentes rencontres à New York et à Bruxelles. Cependant, la « troïka » diplomatique mandatée par le Groupe de contact a mis sur la table une nouveau document de travail, qui n’aborde pas le statut final du territoire, mais envisage de nouveaux champs de coopération entre Belgrade et Pristina.

Par Jelena Tasic On connaît les positions de Belgrade, qui veut discuter du statut futur de la province, ainsi que celles de Pristina, qui ne souhaite évoquer que les futures « relations inter-étatiques » et la coopération entre la Serbie et le Kosovo. Mais un nouveau document de travail de la troïka diplomatique se trouve aussi sur la table des discussions. Ce document comporte quatorze points. Au cours du week-end, beaucoup de médias de Pristina et de Belgrade ont révélé le contenu du document. La troïka constate « qu’il ne peut pas y avoir de retour à la situation d’avant 1999, et que Belgrade ne va plus gouverner le Kosovo, ni (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous