Mladina

Slovénie : tour de chauffe avant les élections européennes

| |

Les électeurs slovènes ont largement rejeté par référendum la proposition rendant leurs droits aux « effacés » des registres de citoyenneté. La droite a ainsi testé sa capacité de mobilisation, mais la gauche ignore encore la sienne, du mois jusqu’aux élections européennes du 13 juin, « répétition générale » avant les législatives d’octobre. Quelle nouvelle coalition sortira-t-elle des urnes ?

Par Ali H. Zerdin La nuit venue, tout le monde célébrait sa victoire. Le chef de l’opposition, Janez Jansa, était bien sûr ravi du résultat sans équivoque : la politique du gouvernement avait été rejetée à 95 % lors du référendum. À l’opposé, le ministre de l’Intérieur, le Dr. Bohinc, s’est empressé d’insister sur le taux de participation très bas, qui dénote le manque d’intérêt de la population et donc sa satisfaction à l’égard du gouvernement : c’est aussi une victoire. Même les effacés pouvaient être contents. Car comme la loi du ministre Bohinc a été déboutée par le vote, son ministère devra rendre 12 000 décisions spécifiques concernant la restitution du statut (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous