Danas

Serbie : « non à la Constitution ! »

| |

Quatre partis de l’opposition démocratique serbe ont décidé d’appeler au boycott du référendum sur la Constitution, convoqué pour les 28 et 29 octobre, et de présenter une liste commune aux élections qui suivront. Pour eux, le gouvernement Kostunica joue au pompier pyromane, et utilise la Constitution et la question du Kosovo pour camoufler ses échecs, notamment l’arrêt des discussions avec l’Union européenne.

Par R. Femic Réunis dimanche à Belgrade, les dirigeants du Parti libéral-démocrate (LDP), de l’Alliance civique de Serbie (GSS), de la Ligue des sociaux-démocrates de Voïvodine (LSV) et de l’Union sociale-démocrate (SDU) ont appelés leurs militants et leurs sympathisants à boycotter le référendum sur la constitution de la Serbie. Cedomir Jovanovic, Natasa Micic, Nenad Canak et Zarko Korac ont décidé de présenter une liste commune aux prochaines élections. Ils ont dit que leur coalition ne serait pas ouverte à d’autres partis politiques, mais que leur liste électorale inclurait aussi des représentants des ONG et des personnalités (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous