IWPR

Croatie : adieu au folklore oustachi ?

| |

Après des années de tolérance envers l’imagerie néo-fasciste, le « politiquement correct » pénètre les bastions nationalistes croates et même l’Église catholique.

Par Drago Hedl Depuis des années, l’extrême droite croate fermait les yeux sur les chansons, les slogans et les emblèmes à la gloire du régime oustachi de la Seconde Guerre mondiale ou, pire, les encourageait avec force. Mais à mesure que le pays se rapproche de l’Union européenne, des voix se font de plus en plus entendre parmi la droite nationaliste pour exiger que cesse une telle glorification et pour demander des condamnations pénales à l’encontre de toute sympathie néo-nazie ou néo-fasciste. La semaine dernière, même l’influente Église catholique qui, par le passé, critiquait rarement ce type de penchants, a condamné cette tendance, dans une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous