Le Courrier des Balkans

Sandjak de Novi Pazar : meurtre au bureau de vote

| |

Un candidat a été assassiné en plein bureau de vote dimanche, alors que se déroulaient des élections municipales partielles à Novi Pazar. Le climat est de plus en plus délétère dans la capitale du Sandjak, à cause des tensions croissantes entre les deux partis politiques bosniaques, et de l’immixtion du gouvernement de Serbie. Le mufti du Sandjak tire également à boulets rouges sur le SDA du maire de la ville Sulejman Ugljanin.

Par Sladjana Novosel Novi Pazar est la plus grande ville de la partie serbe du Sandjak. Tout le monde la considère et la voit dans l’avenir comme le centre de la région du Sandjak. C’est aussi le siège de deux partis politiques les plus importants qui regroupent les Bosniaques : le Parti de l’Action démocratique du Sandjak (SDA) de Sulejman Ugljanin et le Parti démocratique du Sandjak (SDP) de Rasim Ljajic. Juqu’au milieu des années 1990, Rasim Ljajic était un proche collaborateur de Sulejman Ugljanin. Lorsque des divergences sont apparues, Rasim Ljajic a fondé son propre parti qui, jusqu’aux élections de2000 s’appelait le Parti de l’Action (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous