Adevărul

Roumanie : la droite enfin unifiée oublie les paroles de l’hymne national...

| |

Un nouveau parti politique est né en Roumanie, réunissant les deux grandes formations de droite. A l’occasion du congrès fondateur, fin juillet, les participants ont joyeusement entonné l’hymne national, en omettant cependant la deuxième strophe. Perte de mémoire collective, ou refus de prononcer le nom de Traian qui pourrait évoquer l’actuel président roumain ?

Par Alina Boghiceanu Samedi 26 juillet, le Parti national-libéral (PNL) et le Parti démocrate-libéral (PDL), se sont réunis pour adopter la fusion de leurs partis en « un nouveau grand parti de droite ». Cette formation politique portera pourtant une dénomination qui, elle, n’a rien de nouveau : le Parti national-libéral. A cette occasion, tous ont chanté l’hymne national roumain, mais en omettant la deuxième strophe qui mentionne l’empereur Trajan (ou Traian en roumain, NDLR). Selon le PNL, comme le PDL, c’est « une simple erreur d’organisation »... Au lendemain du congrès de création, une seule question était sur toutes les lèvres. Pourquoi (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous