RFI.ro

Roumanie : l’entrée dans l’espace Schengen devra encore attendre

| |

Les ministres de l’Intérieur de l’UE se réunissent les 9 et 10 octobre, mais il est probable qu’ils n’aborderont même pas la question de l’entrée de la Roumanie dans l’espace Schengen. Il y a un an, c’est eux, déjà, qui avaient enterré le dossier. Malgré les compromis consentis, Bucarest va devoir patienter au moins six mois de plus. Le point sur un serpent de mer dangereusement lié à la « question rom ».

Par Luca Niculescu et Mihaela Gherghişan Cela fait maintenant un an que Schengen n’est plus à l’ordre du jour en Roumanie. Plus aucun officiel roumain n’évoque ce sujet qui a longtemps été une « priorité en 2011, 2012 et 2013 ». La « question Schengen » a disparu lorsque l’adhésion a été de nouveau repoussée par les ministres de l’Intérieur de l’Union européenne (UE) lors du conseil Justice et Affaires intérieures (JAI). Le Premier ministre Victor Ponta avait alors annoncé que dès lors « l’entrée dans Schengen ne serait plus le premier point à discuter entre la Roumanie et ses partenaires européens ». Même si la question Schengen n’a plus été abordée (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous