Saptamana financiara

Roumanie : l’agriculture, un secteur en mal de capitalisme ? (2/2)

| |

L’agriculture roumaine se trouve toujours dans une crise profonde. Les exploitations sont trop petites pour être mécanisées, de plus la transition économique a provoqué un exode rural massif, sans que la production n’augmente. Résultat : la productivité est en chute libre et l’agriculture roumaine reste surtout vivrière. Pour changer la donne, il faudrait une réforme profonde permettant au secteur primaire d’entrer dans l’ère capitaliste. Second volet de l’enquête de Saptamana financiara.

Par Ionut Balan Retrouvez le premier volet de cette enquête : Roumanie : l’agriculture, un secteur en pleine tourmente Si l’immobilier est un secteur porteur, pourquoi le foncier ne suscite-t-il pas autant d’intérêt ? Dans l’immobilier il est tout à fait courant de parler d’investisseurs, de transactions et de crédits, en revanche, ces instruments sont entièrement dépourvus de sens lorsqu’il s’agit du secteur foncier. Si un entrepreneur présente un projet de construction d’immeubles à une banque et donne les preuves de la fiabilité de son plan d’affaire, il n’aura pas de mal à se voir accorder le crédit. Par la suite, le même entrepreneur peut (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous