Regards sur l’Est

Agriculture : le bio cherche sa voie en Roumanie

|

L’agriculture roumaine possède l’un des plus gros potentiels d’Europe. En plein développement depuis quelques années, elle se trouve aujourd’hui confrontée à des choix stratégique. Le développement de l’agriculture bio est l’un d’eux. Les pouvoirs publics en ont bien conscience, mais tardent à appliquer une politique claire dans ce sens. Moins de 2% des surfaces agricoles sont cultivées en bio et, dans le même temps, l’agriculture roumaine est menacée par le développement des OGM.

Par Jonas Mercier Aurel Petrus s’est mis à l’agriculture biologique il y a déjà huit ans. A l’époque, presque personne en Roumanie n’avait entendu parler de cette façon de cultiver et son pari s’annonçait très risqué. Pourtant, ce paysan d’une quarantaine d’années n’a pas changé d’avis : « J’y crois depuis le début et c’est pour ça que je le fais », dit-il. Les cheveux grisonnants, l’allure simple et l’air bonhomme, il explique avec passion son parcours et détaille avec précision ses projets futurs. Il a commencé par investir plus d’un million d’euros dans la mise aux normes et l’acquisition « de trois silos, d’un laboratoire et d’une balance (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous