Osservatorio Balcani e Caucaso

Roumanie : ces migrantes qu’on accuse d’abandonner leurs enfants

| |

En Roumanie, de nombreuses femmes sont contraintes de quitter leur pays pour travailler. Un sacrifice rarement apprécié à sa juste valeur : au contraire, ces femmes sont souvent accusées d’avoir « abandonné » leurs familles et leurs enfants...

Par Cristina Bezzi Dès les années 1990, à mesure que l’économie s’effondre sous le coup des « réformes structurelles » aboutissant au démantèlement de l’État social, les pays d’Europe centrale et orientale se vident de leurs forces vives. Dans une Europe vieillissante où le soin aux personnes âgées est devenu un secteur dynamique, de nombreuses femmes roumaines quittent leur pays pour travailler comme assistantes familiales – ironiquement loin de leur famille. Ces femmes viennent principalement de zones rurales sinistrées où les opportunités d’emploi sont rares, et où ceux qui en bénéficient parviennent à peine à survivre. Pour ces femmes, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous