Bosnie-Herzégovine : la répression policière ne faiblit pas en Republika Srpska

| |

Le 20 juin, un ressortissant suédois a été brutalement arrêté par la police lors d’un rassemblement réclamant « Justice pour David ». Les ONG dénoncent un recours à la force injustifié, alors que la répression policière bat son plein contre les citoyens qui réclament depuis plus d’un an la vérité sur le meurtre de ce jeune homme.

Traduit et adapté par Bérengère Dambrine Banja Luka est-elle devenue une ville où la police sévit sans plus respecter le droit ? C’est la question que soulèvent des ONG locales suite à de nombreux incidents inquiétants. Elles déplorent la violation des droits de base, comme la liberté de circulation, le droit à la sécurité, à se réunir pacifiquement et à manifester publiquement. Jeudi 27 juin, un appel à manifester avait été lancé par des députés de l’opposition de l’Assemblée de la Republika Srpska (RS) suite à l’arrestation brutale, le 20 juin, de Bruno Batinić, un citoyen suédois âgé de 60 ans, lors d’une réunion du groupe Pravda za Davida (« (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous