Bosnie-Herzégovine : à Vienne, on réclame toujours « Justice pour David et Dženan »

|

Une manifestation pour David et Dženan a eu lieu ce dimanche à Vienne, en présence des parents de David, Suzana Radanović et Davor Dragičević, ainsi que de la famille de Dženan Memić. Les parents des deux jeunes gens assassinés dans des circonstances obscures réclament justice et annoncent de nouvelles manifestations en Bosnie-Herzégovine.

Traduit par Bérengère Dambrinne Organisée par la famille des victimes, la manifestation à Vienne a réuni dimanche 12 mai des Autrichiens, des Allemands et des ressortissants de l’ancienne Yougoslavie vivant en Autriche, quelle que soit leur religion. Un groupe est aussi venu de Bosnie-Herzégovine. Les participants ont entonné Klinac u getu (« Le gamin du ghetto »), la chanson écrite par David Dragičević, devenue l’hymne de la mobilisation. Les parents de David, Suzana Radanović et Davor Dragičević, et la famille de Dženan Memić, son père Muriz et sa sœur Arijana, ont assisté à ce rassemblement pacifique, ainsi que leur avocat commun, Ifet (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous