Pollution de l’air : la Serbie étouffe

| |

Belgrade étouffe. La capitale serbe figure une fois de plus dans le peloton de tête des villes les plus polluées du monde. La situation est également catastrophique à Niš et dans de nombreuses autres villes serbes. La société civile se mobilise et dénonce l’inaction des autorités.

Traduit par Nikola Radić Belgrade est actuellement l’une des villes les plus polluées au monde, comme le révèlent l’application AirVisual qui mesure la qualité de l’air, mais aussi les données de l’Agence pour la protection de l’environnement de Serbie. Le ministre de l’Environnement, Goran Trivan, a réagi aux nombreuses plaintes et mobilisations des citoyens en expliquant qu’aucune solution ne pourrait résoudre le problème à court terme. « Nous devons améliorer les systèmes de contrôle, qui nous permettront une meilleure estimation de la qualité de l’air. La solution est à chercher dans des transports plus propres, des industries moins (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous