Un trésor caché

Macédoine : les chefs-d’oeuvre oubliés du Musée d’art contemporain de Skopje

| |

Soulage, Alechinsky, Calder, Bazaine, Picasso... Les chefs d’oeuvre du musée d’Art contemporain français de Skopje ont été offerts par les plus grands artistes français après le tremblement de terre qui ravagea la capitale macédonienne en 1963. Cette collection exceptionnelle est enfin redécouverte.

Par Jaklina Naumovski Le Musée d’art contemporain de Skopje, édifié dans les années 1970, est l’un des plus beaux bâtiments de la ville, même s’il est bien négligé par les autorités actuelles. Perché sur la colline, près de la forteresse du Kale, il observe impassible la transformation du cœur de la capitale. Son histoire est inexorablement liée à celle de Skopje et du drame survenu le 25 juillet 1963 à 5h17 du matin : un tremblement de terre qui ravagea en quasi-totalité la capitale macédonienne. En effet, l’histoire du musée est aussi celle d’un mouvement de solidarité sans précédent qui vit affluer de l’aide du monde entier. Alors que (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous