Utrinski Vesnik

Skopje ou le rêve inachevé de Kenzo Tange

| |

Le 22 mars dernier s’est éteint l’architecte japonais Kenzo Tange. Il avait conçu le plan de reconstruction du centre de Skopje après le tremblement de terre 1963. Son projet, pavé de bonnes intentions, reste inachevé à ce jour. La presse macédonienne lui rend hommage.

Par Sanja Naumovska Toujours souriant, silencieux, tolérant et très patient, c’est ainsi que l’on pourrait décrire Kenzo Tange, le créateur du projet de reconstruction de la ville de Skopje après le tremblement de terre de 1963. Ce Japonais chaleureux était une personne extrêmement profonde, sociable, communicative et très proche de ses collaborateurs, parmi lesquels il y avait des Japonais et des Macédoniens aussi bien que des experts d’autres pays. Il parlait parfaitement l’anglais, était passionné de philosophie et, au-delà de la dimension urbanistique, observait notre ville dans une dimension philosophique et sociale. C’est la raison pour (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous