Osservatorio Balcani e Caucaso

Monténégro : nous, les Russes et l’Otan

| |

Le Monténégro s’aligne sur les positions occidentales dans la crise ukrainienne et soutient les sanctions contre la Russie. En jeu : l’adhésion du pays à l’Otan. Moscou a lancé la contre-attaque, évoquant même des représailles contre le Monténégro, alors que beaucoup d’habitants du petit pays cultivent toujours une traditionnelle russophilie.

Par Mustafa Canka Podgorica risque gros. Au cours des dix dernières années, les Russes ont investi plus de deux milliards d’euros au Monténégro. Ils ont acheté les biens immobiliers les plus attrayants du littoral et les principales entreprises du pays - et les officiels russes dénoncent publiquement l’intention de Podgorica de faire partie de l’Otan. L’ambassadeur russe au Monténégro, Andrej Nestarenko, s’est déclaré « étonné » des positions de Podgorica sur la crise ukrainienne. Les dirigeants monténégrins entendent bien faire acter au plus vite l’adhésion du pays à l’Otan. En visite à Washington, le Premier ministre Milo Đukanović a cherché à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous