Osservatorio sui Balcani

Monténégro : le quiz européen

| |

L’administration monténégrine va devoir répondre à 3.000 questions pour décrire la situation du pays. En juillet 2009, le commissaire pour l’élargissement de l’UE, Olli Rehn, a rendu à Podgorica le Questionnaire d’envoi de la candidature européenne du Monténégro. La tache sera lourde pour la petite administration du pays, et les réponses les plus attendues concernent la lutte contre la corruption et le crime organisé. Le Monténégro pourrait obtenir le statut de pays candidat en 2011.

Par Mustafa Canka Avec sa petite administration, le Monténégro va devoir accomplir d’ici la fin 2009 un des plus gros devoirs de son histoire. Il devra, en effet, au cours des trois prochains mois, préparer des réponses détaillées aux plus de 3.000 questions contenues dans le Questionnaire de la Commission européenne, déposé le 22 juillet 2009 à Podgorica par le commissaire à l’élargissement Olli Rehn. En y répondant rapidement et soigneusement, l’administration du Premier ministre Milo Ðukanović fera preuve d’organisation et d’efficacité, ce qui signifiera aux yeux de l’UE que l’Etat fonctionne. De la rapidité et de la qualité des réponses (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous