Le Courrier des Balkans

Monténégro : « l’indépendance ouvre toutes les portes »

|

Le référendum du 21 mai n’est qu’une étape. Avec quel projet politique et de développement le Monténégro pourra-t-il construire son indépendance ? Le Prince Nicolas Petrovic Njegos explique pourquoi il choisit l’indépendance. Il lance un appel à la réconciliation de tous les Monténégrins et à la définition de nouvelles relations avec la Serbie.

Propos recueillis par Jean-Arnault Dérens et Lejla Sadovic Le Courrier des Balkans (CdB) : Le référendum va-t-il représenter un moment historique pour le Monténégro ? Nicolas Petrovitch Njegosh (NPN) : Oui, bien sûr, c’est un moment historique, même si la période n’est pas bonne, même si le Monténégro est épuisé par la longue descente aux enfers de l’ancienne Yougoslavie, même si les citoyens ne sont peut-être pas dans la meilleure position pour prendre des décisions sereines. Je crains fort que l’enjeu de ce référendum ne soit parasité par d’autres questions qui n’ont rien à voir avec celui-ci : la situation économique et sociale, la mauvaise gestion de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous