Monitor

Monténégro : exode obligé pour les jeunes diplômés

| |

Les jeunes diplômés n’ont jamais été aussi nombreux au Monténégro, mais les emplois sont toujours aussi rares. Résultat : les universitaires partent travailler à l’étranger, notamment dans les pays du Golfe, plutôt que de rester au pays, où les seules perspectives d’emploi sont des stages offerts par le gouvernement à la veille de chaque scrutin...

Par Predag Nikolić « Je vois mon départ à Dubaï comme l’abandon d’un rêve que j’avais depuis l’inscription à l’université en 2003 », dit Željka Jovović. Diplômée de la Faculté d’économie à Podgorica, elle part pour Dubaï pour y trouver du travail qu’elle a cherché en vain dans son pays. Vera Leković est propriétaire de l’agence « Royal Human Ressources » de Podgorica, qui assiste Željka Jovović et beaucoup d’autres jeunes qui souhaitent partir aux Emirats arabes unis. Elle dit qu’une dizaine de jeunes diplômés monténégrins sont partis travailler dans des hôtels à Dubaï en 2010. Actuellement, l’agence travaille avec plus de 70 candidats à l’emploi, diplômés en (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous