Le Courrier des Balkans

Moldavie : vers un statut inédit pour les Bulgares de Taraclia

| |

Après les Transnistriens et les Gagaouzes, les Bulgares du sud de la Moldavie sont en passe d’obtenir la reconnaissance juridique de leur particularisme. Le Parlement de Chișinău a en effet voté, vendredi 3 avril 2015, une proposition de loi faisant de Taraclia, département où ils sont majoritaires, un territoire « national culturel ». Un nouveau statut qui doit encore être adopté en seconde lecture.

Par Mehdi Chebana Quelque 28 000 Bulgares vivent dans le département méridional de Taraclia, ce qui représente deux tiers de la population locale, selon les résultats préliminaires du recensement organisé l’an dernier. C’est ce poids démographique et la vigueur de leur identité culturelle qui ont poussé les représentants de la communauté à demander à plusieurs reprises un statut spécifique. Le Parti des communistes (PCRM), plus grand parti politique en Moldavie, a relayé ces revendications en soumettant au parlement de Chișinău une proposition de loi leur accordant un statut inédit : celui de « département national culturel ». Le texte a été (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous