Le Courrier des Balkans

Moldavie : la Russie met en garde Chișinău contre la tentation européenne

|

Après une visite controversée dans la région séparatiste de Transnistrie, le trublion Dmitri Rogozine, vice-Premier ministre de la Fédération de Russie, a mis en garde la Moldavie contre les conséquences d’un rapprochement avec l’Union européenne, qui rendrait caducs les accords commerciaux entre Moscou et Chișinău.

(Avec agences) — Le vice-Premier ministre russe Dmitri Rogozine a mis en garde Chișinău contre les possibles conséquences de la signature d’un accord d’association avec l’Union européenne. Retrouvez notre dossier : La Moldavie s’inquiète des appétits russes : après la Crimée, la Transnistrie ? Dans une interview accordée au quotidien russe Kommersant le 12 mai, Rogozine a assuré que Moscou allait revoir l’ensemble de ses relations commerciales avec la Moldavie si le pays devait s’entendre avec Bruxelles. Le vice-Premier ministre russe a souligné que les pays candidats à l’Union européenne rejoignent habituellement l’OTAN avant de faire partie de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous