Le Courrier des Balkans

Minorités : Trieste, la slovène

| |

A Trieste, la présence de la communauté slovène n’est nullement visible. Pourtant, cette ville de frontière, Trst en slovène, a longtemps été disputé entre l’Italie et la Yougoslavie. Nos reporters sont partis à la découverte des strates de cette histoire oubliée et d’une minorité toujours vivante et dynamique qui veut désormais réaliser ses droits dans un cadre européen.

Par Jean-Arnault Dérens et Laurent Geslin Dans l’imprimerie du journal, située au rez-de-chaussée du bâtiment, le chef rotativiste présente avec fierté son outil de travail, avant de prendre la pose, poing levé, devant l’un des portraits de Tito qui orne l’atelier. « Oui, je suis titiste, et je n’en ai pas honte… Pourquoi devrais-je le nier ? Mon père était partisan. » Des portraits de Tito en plein cœur de Trieste : voilà qui pourrait choquer beaucoup d’Italiens, pour qui l’occupation yougoslave de 1945 reste une page sombre dans l’histoire de la ville. Depuis quelques années, les autorités italiennes, droite et gauche confondues, commémorent (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous