Migrants en Bosnie-Herzégovine : la fausse rumeur de Sarajevo

| |

C’est une rumeur lancée par un site d’information, qui a été reprise par quasiment tous les médias de Bosnie-Herzégovine : des migrants auraient attaqué un mineur près de la gare de Sarajevo. Après avoir mené l’enquête, la police a totalement démenti, mais aucun média n’a fait son mea culpa. Petit précis en trois temps de démontage des mécanismes de la haine.

Traduit par Bérengère Dambrine « Les migrants ont brisé le crâne d’un jeune homme à Sarajevo. » ; « Ils l’ont aggressé près de la gare, on pense que ce sont des migrants. » ; « Une opération de trois heures à l’hopital : les migrants passent à tabac des mineurs à Sarajevo. » Voici quelques-uns des titres qui faisaient la une des médias de Bosnie-Herzégovine le 4 mai. Des articles au ton dramatique, peu argumentés, remplis de déclarations et de témoignages choquants, aux titres menaçants, pour faire sensation. Après une rixe survenue dans la rue, des « migrants » avaient été immédiatement désignés comme coupables. Il s’est avéré par la suite que cette (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous