Bosnie-Herzégovine : le calvaire sans fin des réfugiés

| |

En Bosnie-Herzégovine, loin des projecteurs, des milliers de réfugiés essaient toujours de rejoindre l’Europe de l’Ouest. Mais la route est pavée de dangers et les morts se multiplient, tandis que les pressions exercées par l’Occident pour bloquer leur circulation renforcent les discours de haine parmi la population.

Traduit par Chloé Billon La route des Balkans qui traverse la Bosnie-Herzégovine devient de plus en plus meurtrière. À Bijeljina, le Parquet tente actuellement d’établir avec certitude l’identité de six jeunes hommes morts sur la route entre Zvornik et Bijeljina. Certains d’entre eux, comme l’Algérien Y., 17 ans, se sont noyés dans la Drina en essayant de pénétrer en Bosnie-Herzégovine depuis la Serbie. D’autres ont péri dans la forêt en voulant se frayer un chemin sur un terrain inconnu, potentiellement dangereux et avec d’épaisses chutes de neige. À Sarajevo, où arrivent chaque jour des migrants et des réfugiés, l’incendie d’une maison (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous