Utrinski Vesnik

Macédoine : le gouvernement bat le rappel de ses fidèles et de ses obligés

| |

Nikola Gruevski voulait rassembler les foules et compter ses forces pour répondre aux accusations répétées du chef de l’opposition, Zoran Zaev. Le Premier ministre s’est exprimé dimanche devant une salle comble, remplie de fonctionnaires et d’obligés du VMRO-DPMNE. Dans son discours, Nikola Gruevski a rejeté toutes les demandes de l’opposition et écarté l’idée de former un gouvernement de transition.

Par А.М.М. Le Premier ministre Nikola Gruevski se devait de répliquer aux diverses révélations de Zoran Zaev, le chef de l’opposition, dans l’affaire des écoutes téléphoniques. C’est chose faite. Le rassemblement organisé dimanche par le VMRO-DPMNE a tourné à la démonstration de force, complaisamment retransmise par les caméras de toutes les télévisions macédoniennes, rassemblées dans la salle Boris Trajkovski, à Skopje. Retrouvez notre dossier : Macédoine : l’inexorable dérive autocratique du VMRO-DPMNE de Nikola Gruevski Des milliers de sympathisants venus des quatre coins du pays par cars entiers, affrétés gratuitement par les comités régionaux (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous