Le Courrier des Balkans

Macédoine : le chef de l’opposition Zoran Zaev accusé de fomenter un « coup d’État »

| |

Le gouvernement macédonien a porté plainte contre Zoran Zaev : le chef de l’opposition macédonienne se livrerait à de « l’espionnage » et préparerait un « coup d’État ». Trois personnes, dont l’ancien chef des services secrets, ont été arrêtées vendredi. L’opposition dénonce une manœuvre politique et l’UE, très préoccupée, réclame une enquête impartiale.

Par Jane B. Le gouvernement de Nikola Gruevski a porté plainte contre le principal chef de l’opposition macédonienne, Zoran Zaev, dans le cadre de l’opération « Putsch ». Le dirigeant du SDSM est accusé « d’espionnage » et de « violence contre les représentants des plus hautes autorités de l’État ». Son passeport lui a été confisqué et il lui est interdit de quitter le territoire. « Pour la première fois dans l’histoire de la Macédoine indépendante, les autorités ont empêché une tentative violente de déstabilisation de l’ordre constitutionnel », a déclaré la ministre de l’Intérieur, Gordana Jankulovska Retrouvez notre dossier : Macédoine : (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous