Dnevnik

Macédoine : l’Église ou l’État, qui doit payer pour la conservation du patrimoine religieux ?

| |

Faute d’argent, la question de la protection du patrimoine religieux fait débat en Macédoine. L’Église orthodoxe s’est récemment réunie en concile pour demander plus d’engagement des pouvoirs publics alors que plusieurs bâtiments auraient besoin de rénovations et que les vols se multiplient. Du côté de l’État, on assure que tout est mis en œuvre et que l’Église n’a pas eu à débourser un denar depuis l’indépendance...

Par Vesna I. Ilievska L’Église orthodoxe macédonienne prétend ne pas avoir assez d’argent pour financer la conservation des églises, pourtant classées au patrimoine culturel de Macédoine. L’entretien de ces établissements (peintures, fresques, bâtiment) est à la charge des Institutions pour la protection et des Centres de conservation et, il est principalement financé par le ministère de la Culture. Des fonds privés locaux ou internationaux complètent parfois ce financement. L’Église orthodoxe macédonienne (EOM) s’est récemment penchée sur la question de l’entretien de ses biens lors d’un concile, et a notamment exprimé son inquiétude quant aux (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous