Vreme

Macédoine : des outils légaux pour la restitution du patrimoine

| |

Beaucoup de reliques macédoniennes seraient conservées à l’étranger. Afin de faciliter leur restitution, le Parlement vient d’harmoniser à la législation européenne la Loi sur le patrimoine culturel. Depuis 2004, c’est au ministère de la Culture de mettre en œuvre le processus de restitution. Mais les actes continuent à se faire attendre.

Le 17 septembre, le Parlement macédonien a adopté plusieurs amendements à la Loi sur le patrimoine culturel. Leur but : réguler la restitution d’œuvres macédoniennes actuellement conservées à l’étranger. La loi, qui date de 2004, abordait déjà ce thème. Mais jusqu’ici, aucune demande de restitution n’a été adressée par la Macédoine à d’autres États. Il s’agit pourtant d’un sujet clé. « La Macédoine a beaucoup d’œuvres anciennes actuellement possédées par des institutions de Sofia et de Belgrade, mais aussi de Moscou, Londres et Paris. Il faut définir nos intentions et les mettre en œuvre », affirme Jovan Ristov, l’un des auteurs des amendements adoptés le 17 (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous