Osservatorio sui Balcani

Les Balkans, antichambre du « paradis » européen ?

| |

La Grande-Bretagne propose de créer un sas d’entrée aux portes de l’Union européenne, destiné aux fugitifs qui s’échappent des zones de crise, avant qu’ils ne soient acceptés ou rejetés par les pays du vieux continent. Où donc ? En Croatie ou en Albanie, mais d’autres pays seraient envisageables, comme la Roumanie ou l’Ukraine.

Par P.Klaic Au cours d’une réunion de l’Union européenne tenue à la fin mars, la Grande-Bretagne a proposé l’élaboration d’un plan d’installation des émigrants venant des zones de crise et désireux de s’installer sur son territoire. Certains pays candidats à l’Union ont été surpris de constater que cette « antichambre du vieux continent » se trouverait précisément sur leur territoire. Les pays concernés seraient la Croatie ou l’Albanie mais, comme il a filtré de cette réunion, la Roumanie, l’Ukraine ou la Russie auraient aussi été évoquées. Selon les grandes lignes du document préparatoire élaboré par la Grande-Bretagne, il faudrait installer des camps (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous