Législatives en Croatie : la surprise MOST

|

C’est la surprise de ces élections : la « liste indépendante MOST » s’impose comme troisième force politique du pays, avec 19 sièges au nouveau Parlement, et a les clés du futur gouvernement. Mais que veut le « Pont » ? Quelles sont les orientations de ce mouvement atypique, qui réclame des « réformes » et refuse toute alliance ?

Par Laetitia Moréni « Nous avons eu les réformistes, succès inattendu des premières élections européennes de 2011. Après, ils ont disparu du paysage politique. Lors des deuxièmes élections européennes, ce furent les écologistes d’ORaH. Puis, lors de la dernière présidentielle, Živi zid. Maintenant, c’est au tour de MOST ». Quand Andrej Plenković, eurodéputé du parti conservateur HDZ, s’exprimait en pleine campagne électorale sur ces législatives 2015, il n’avait pas imaginé une si grande percée de cette nouvelle formation politique. Avec 19 sièges au Parlement, sur un total de 151, MOST, le plus jeune parti politique de Croatie, a incontestablement (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous