Législatives en Croatie : Branimir Glavaš, criminel de guerre de retour au Parlement

| |

Reconnu coupable de crimes de guerre, mais libéré début 2015 pour un vice de procédure, Branimir Glavaš est de retour sur la scène politique. Avec sa milice, la Garde des faucons de Slavonie, il veut défendre « le christianisme et la Croatie ». Tête de liste de son parti, HDSSB, l’ancien baron d’Osijek devrait retrouver le Sabor lors du scrutin du 8 novembre, moins d’un an après avoir quitté la case prison. Explications.

Par Drago Hedl Fin octobre, une trentaine de jeunes, le pas cadencé, se postent face au Parlement croate, le Sabor. Béret noir, bottes noires, drapeau noir, l’étrange escorte accompagne les dirigeants de l’Alliance démocratique croate de Slavonie et Baranya (HDSSB), tout de noir vêtus, allant déposer leurs listes pour les élections législatives, le 8 novembre prochain. Tortionnaire et tête de liste Parmi eux, le tristement célèbre Branimir Glavaš, condamné en 2009 à dix ans de réclusion criminelle pour des crimes de guerres commis à Osijek, en Slavonie, dans l’est de la Croatie. Il a été jugé directement ou indirectement responsable de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous