Dnevni Avaz

Le hard discount à la conquête de la Bosnie-Herzégovine

| |

Le ministre du Commerce de la Fédération de Bosnie, Desnica Radivojević, a annoncé que des supermarchés à prix cassés allaient bientôt ouvrir pour les consommateurs les plus pauvres. Cela pourrait être une bonne nouvelle en cette période de crise. Cependant, l’avis des associations de protection des consommateurs de Sarajevo et de Tuzla reste partagé. Elles estiment que le gouvernement pourrait aider autrement les plus pauvres et rappellent que beaucoup de commerces vendent déjà des produits proches de la date d’expiration...

Par M. Avdić Le ministre chargé du Commerce de la Fédération, Desnica Radivojević, a annoncé l’ouverture probable de magasins destinés aux habitants les plus pauvres, avec la coopération des chaînes de grande distribution. Cette déclaration a suscité des réactions diverses de la part de l’opinion, mais également des commerçants. Nous n’avons pas réussi à connaitre l’opinion du ministre chargé du Commerce de la Republika Srpska, Predrag Gluhaković, à propos de ce projet, car il n’a pas souhaité répondre à nos appels. Des avis partagés L’association de protection des consommateurs du Canton de Sarajevo a salué l’initiative du ministre Desnica (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous