Radio Slobodna Evropa

La Croatie un an après son entrée dans l’UE : le grand exode des médecins

| |

Allemagne, Irlande, Suède : toutes les destinations sont bonnes. Depuis son entrée dans l’Union européenne, la Croatie est confrontée à l’exode de ses médecins. En un an, le pays a perdu 91 praticiens tandis que 500 autres ont préparé les papiers nécessaires à leur départ. Ce qu’ils cherchent ? Des salaires plus élevés et de meilleures conditions de travail.

Par Ankica Barbir-Mladinović Le docteur Viktor Djuzel, anesthésiste à l’hôpital universitaire Dubrava de Zagreb, a 37 ans. Il part en Irlande où il touchera un salaire significativement plus élevé qu’en Croatie. « On m’offre cette opportunité et c’est une décision de taille, ce n’est pas facile, c’est peut-être la décision la plus difficile de ma vie, mais je pars. J’ai une famille, mon épouse et un jeune fils, mais pour l’instant je pars seul », explique-t-il. Il vit à Zagreb, « dans un petit appartement avec un gros crédit au-dessus de la tête », mais le salaire n’est pas la seule raison qui le motive à partir, explique-t-il. « Ce n’est pas un (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous