Novinite

La Bulgarie se rejoue les guerres balkaniques : un héros pour garder les frontières

| |

Le conseil municipal de Kardzhali, dominé par le parti turc DSP, a refusé d’accorder le titre de citoyen d’honneur au général Vasil Delov, héros des guerres balkaniques de 1912-1913. Le Parti socialiste propose de donner le nom du général au poste de douane de Mazaka, sur la frontière bulgaro-serbe. Cependant, ce qui passe mal chez les Turcs pourrait aussi être ressenti comme une provocation par les Serbes ou les Grecs...

La proposition du Parti socialiste bulgare (BSP) a été présentée au Parlement vendredi 2 novembre 2012 lors d’une déclaration visant à critiquer une décision prise par une le conseil municipal de la petite ville de Kardzhali, dans le sud du pays. D’après la gauche, un tel geste s’inscrirait parfaitement dans l’esprit de l’initiative nationale visant à renommer les différents postes de douane sur la frontière sud de la Bulgarie. Graver le nom du général Vasil Delov sur les cartes historiques et géographiques contribuerait à préserver sa mémoire. Le BSP a expliqué qu’il misait non seulement sur un fort soutien populaire et politique, mais aussi sur une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous