Mediapool.bg / BIRN

Bulgarie : Boïko Borisov accuse le parti turc de préparer un « conflit ethnique »

| |

Le parti turc LDP est au centre de nouvelles polémiques en Bulgarie, après le « suicide » suspect d’un de ses dirigeants, Ahmed Emin, le 17 octobre dernier. Boïko Borisov, maire de Sofia et figure charismatique du mouvement Citoyens pour le Développement Européen de la Bulgarie (GREB), exclut toute possibilité d’alliance avec le LDP, qu’il menace même de vouloir attiser un « conflit ethnique ». Ahmed Dogan, le chef du LDP, répond en dénonçant une « campagne de haine »...

Par Krasen Nikolov La polémique a commencé après le « suicide » suspect d’Ahmed Emin, le 17 octobre. Le GERB et les autres formations nationalistes et de l’opposition de droite accuse l’ancien directeur de cabinet d’Ahmed Dogan d’avoir été le gestionnaire des fonds « sales » du LDP. Pour sa part, Boïko Borisov, assure que l’on ne saura jamais « si Ahmed Emin s’est suicidé ou s’il a été tué ». Dans une interview accordée le 30 octobre au quotidien Trud, Ahmed Dogan, le président du LDP, a vivement réagi. « Les tensions ethniques augmentent, une campagne anti-turque et anti-LDP se développe », déplore-t-il. « Si certains font sortir de la bouteille le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous