Shekulli

L’Albanie célèbre en grande pompe la mémoire de Mère Teresa

| |

La plus célèbre des Albanaises disparaissait il y a dix ans. Mère Teresa est restée ignorée du régime communiste. Les Albanais la découvrirent pour la première fois en 1989, à l’occasion de sa première visite dans son pays natal. Désormais, l’Albanie se rattrape : l’aéroport de Tirana porte déjà le nom de la missionnaire catholique. Expositions et cérémonies officielles se succèdent durant dix jours dans la capitale albanaise.

Par Alma Mile Des grandes banderoles avec le visage de la sainte ont été accrochées sur les façades des institutions culturelles pour marquer le début d’une longue série d’activités commémoratives dédiées à Mère Teresa. À l’occasion du dixième anniversaire de sa disparition, le ministère du Tourisme, de la Culture, de la Jeunesse et des Sports organise jusqu’au 15 septembre de nombreuses activités pour honorer l’œuvre et la vie de l’humaniste d’origine albanaise. De nombreuses initiatives sont prévues. Une plaque commémorative sera apposée à l’entrée de la maison où ont vécu la mère et les sœurs de Mère Teresa. Le Musée historique national a aussi ouvert (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous