Osservatorio sui Balcani

L’Albanie, terre de mission et la foi des Albanais

| |

Après quarante années d’athéisme imposé par l’État, l’Albanie devint au début des années 1990 une terre de mission pour tous les mouvements religieux. Évangélistes, musulmans rigoristes, orthodoxes grecs et catholiques italiens inondaient le pays de Bibles et de Corans... La société albanaise a réagi en essayent de défendre son identité culturelle propre. L’analyse de Miranda Vickers, spécialiste des questions albanaises.

Par Miranda Vickers Un des aspects les plus importants de la période de la transition post-communiste en Albanie a été la réapparition des pratiques religieuses, après l’abolition de la loi émise en 1967 qui interdisait toute forme de pratique religieuse aux Albanais. La modération avec laquelle les Albanais ont embrassé les religions reflète leur attitude traditionnellement prudente à l’égard du bien-être spirituel. Au cours de leur histoire mouvementée les Albanais sont passés facilement d’une religion à une autre, devenant ainsi catholiques, orthodoxes ou musulmans, selon les intérêts imposés par le moment historique. Bien connue est aussi (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous