Le Courrier des Balkans

Kosovo : la guerre, les souffrances des civils et le mythe de l’UÇK

| |

Le Parlement du Kosovo a finalement adopté une loi qui étend le statut de victimes de guerre aux femmes violées. Cet amendement n’est pas passé sans vives polémiques - une militante de Vetëvendosja a même été rouée de coups. Dans les rangs du PDK au pouvoir, certains n’acceptent pas la moindre remise en cause du « mythe glorieux » de l’UÇK. Ce sont pourtant les civils qui ont payé le prix fort de la guerre.

Par Nerimane Kamberi « Une alliance avec le diable a été passée au Parlement du kosovo, une sorte de nouvelle tentative de viol, une seconde fois, contre les femmes violées durant la guerre... Dans cette misérable histoire, je comprends seulement les députés serbes qui veulent défendre ’l’honneur et la propreté’ de la guerre serbe pour le Kosovo, mais je ne comprends décidément pas les femmes dont le destin heureux a voulu qu’elles siègent à l’Assemblée, et qui crachent sur les victimes de la guerre, lesquelles endurent toujours l’enfer de l’injustice, en temps de guerre comme en temps de paix, et qui attendent toujours en (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous