Koha Ditore

Kosovo : la fausse « normalisation » et les vrais problèmes d’un État à la dérive

| |

Un État inachevé, corrompu et mafieux, une communauté internationale complice et une influence grandissante de l’islam radical : le Kosovo est aux prises avec trois problèmes majeurs qui l’empêchent d’avancer, malgré cette illusion de la « normalisation » des relations avec Belgrade, qui plaît tant aux Européens. L’analyse sans concession de Veton Surroi.

Par Veton Surroi Le Kosovo doit faire face à trois menaces, qui mettent en danger la sécurité du pays : la pseudo-supervision du pays par la communauté internationale, le caractère inachevé du processus de construction de l’Etat kosovar, et linfluence croissante de l’islam politique, qui se présente comme une alternative à la corruption endémique des milieux politiques. Bien évidemment, ceci n’est pas le point de vue des autorités kosovars. Leur regard est différent, et a été forgé par les expériences vécues ces quinze dernières années. Ces expériences démontrent tout d’abord que le Kosovo constituera toujours un problème géopolitique tant que (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous