Express

Kosovo : des policiers roumains de l’Eulex pris en flagrant délit de contrebande

| |

Le 20 avril dernier, seize policiers roumains de l’Eulex qui rentraient chez eux pour des vacances, ont été interceptés par les douaniers macédoniens. Le motif : contrebande d’alcools et de cigarettes. Dans leurs bagages se trouvaient 341 cartouches de cigarettes et 133 litres d’alcool. La marchandise a été confisquée et les policiers poursuivis en justice. Le 22 avril, Bucarest a décidé de renvoyer ces individus chez eux. La mission Eulex, confrontée depuis sa création à de nombreuses critiques, se trouve prise au cœur d’un scandale dont elle se serait bien passée.

Par Jeton Musliu Ils avaient tout simplement mis les cigarettes dans des sacs plastique, et en avaient un peu mieux emballé d’autres. Ils avaient laissé les bouteilles d’alcool tel quelles. Le sentiment qu’ils étaient des représentants de la mission européenne au Kosovo, Eulex, a suffi pour qu’ils ne s’embarrassent pas trop de l’emballage de la marchandise qu’ils voulaient ramener chez eux. Ils en avaient mis partout. Plus que le conditionnement, ce qui était important pour eux c’était le passage de la frontière sans payer de taxes de douane. Eux, ce sont les policiers roumains de l’Eulex. Encore une fois, les officiers de cet État ont montré (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous