Express

Kosovo : « contre Eulex et le protocole d’accord avec la Serbie »

| |

La mission européenne Eulex entend signer un protocole d’accord avec la Serbie sur la lutte contre la criminalité organisée. Les autorités de Pristina s’y opposent, car elles y voient une limitation de leur souveraineté. Albin Kurti, le dirigeant du mouvement albanais Vetëvendosje (Autodétermination), fer de lance des mobilisations contre la mission européenne et le protocole d’accord, dénonce la tutelle internationale sur le Kosovo. Entretien.

Propos recueillis par Nabih Maxhuni Express : Que signifie pour Vetëvendosje le protocole qu’Eulex veut signer avec la Serbie ? Albin Kurti (A.K.) : Le protocole annoncé représente une autre preuve qu’Eulex n’est qu’un avatar de la MINUK. Le Kosovo ne tirera aucun bénéfice de ce protocole. Seule la Serbie y gagnera. De trois points de vue : elle obtiendra des informations de nature policière sur le Kosovo, elle renforcera ses liens avec le Kosovo en confirmation du plan en six points des Nations Unies et de la résolution 1244, et elle remplira la première condition fixée par l’Union européenne pour la libéralisation des visas. Express : Que (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous