BIRN

Kosovo : Eulex a ouvert le procès de trois vétérans de l’UCK

| |

Procès à haut risque à Pristina. La mission Eulex, qui a pris le relais de la Minuk sur les dossiers judiciaires, a ouvert mercredi 8 juillet le procès de trois anciens combattants de l’UCK, dont Rrustem Mustafa, plus connu sous le pseudonyme de « commandant Remi ». Les trois hommes sont accusés du meurtre de cinq Albanais durant la guerre. Le Premier ministre Hashim Thaçi a accordé son soutien aux accusés.

Les juges de la mission Eulex ont ouvert, mercredi 8 juillet, un procès à haut risque contre d’anciens membres de l’Armée de libération du Kosovo (UCK), accusés de crimes de guerre. Rrustem Mustafa, un ancien commandant de l’UCK, âgé de 38 ans, et deux anciens combattants, Latif Gashi et Nazif Mehmeti, tous deux agés de 48 ans, sont accusés de détention illégale, de mauvais traitements et de tortures à l’encontre de cinq Albanais pendant la guerre du Kosovo en 1998 et 1999. Le procès sera particulièrement délicat, car Rrustem Mustafa connu sous le pseudonyme de « Remi », est considéré comme un héros de la guerre par les Albanais. Il est aujourd’hui (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous