Lajm

Kosovo : à chacun ses martyrs et ses commémorations

| |

La commémoration des « martyrs » de l’UCK est source de querelles et de divisions entre les partis politiques et les associations d’anciens combattants. Ces dernières accusent le gouvernement et la Présidence du Kosovo d’instrumentaliser les journées de commémoration et d’entacher la mémoire des martyrs. Chaque parti politique, la LDK, le PDK et l’AAK, organise de son côté ses propres commémorations, au grand dam des associations d’anciens combattants.

Par Arsim Lani et Nexhmije Ahmeti En l’absence d’une loi qui définirait exactement les dates et la manière d’organiser les cérémonies en l’honneur des martyrs de la guerre de l’Armée de libération du Kosovo (UÇK), les institutions du Kosovo « s’approprient » certains noms de héros ou certaines dates clés qui sont liés aux batailles importantes de la guérilla. La Présidence et le gouvernement, respectivement dirigés par la Ligue démocratique du Kosovo (LDK) et le Parti démocratique du Kosovo (PDK) sans avoir passé un accord explicite, ont commencé à se partager les célébrations et, de cette façon, à diviser les martyrs eux-mêmes. Les associations (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous